Nous n’aurions jamais imaginé qu’un peu moins d’un an plus tard, Béné et moi serions mariés, la nature était tellement belle en automne dans ce magnifique état d’Amérique du nord…

Béné

Bernard

Yolande

Jacques

JP

Le 11 septembre 1988

Zaventem embarquement billets enregistrer sauf JP refusé

grâce à ses 4 copains il a la permission de embarquer sueurs froides Jacques repasse par le contrôle des douanes

le golf bravo décolle avec Bernard en club siège près de la fenêtre comment Apache son menu est délicieux

avion bourré Montréal plus cool après À Montréal Jack va au club et Bernard se jette à business arrivé à Chicago le temps est lourd  vers 16h

Jean-Pierre et Jacques confirme les billets et nous choisirons un hôtel lambda hôtel, arrivé en 2 groupes au motel Bernard commencent à prendre son temps en collant une chiclet à sa chaussure

(Chewing-gum mâché après cela! Pas les filles )cinéma qui fait rire tout le monde

jpet Jacques rejoignent pendant le dîner spaghetti et cetera on va se coucher à 10h sacker en Belgique pendant la nuit collision entre Jean-Pierre et Bernard la chambre était trop petite

lundi 12

Gros orage à 8h du matin pluies torrentielles et inondations dans le couloir promenade après retour à l’aéroport on bourré les bagages dans la camionnette et on va au super aéroport de Chicago terminal une

nouvelle émotion, on ne nous laisse pas entrer dans l’avion on ne sait toujours pas pourquoi point résultats les meilleures places dans l’avion  « one row en first » disait le chef de cabine Je me le suis fait répéter 3 fois car je n’en croyais pas mes yeux ni mes oreilles siège un ABCDE ; le A pour JP B Béné C Bernard D Yolande , et Jacques E à côté d’une bonne femme à qui il rejette ces revues ooh ! sans doute n’a t’il pas fait assez attention !

Un coca avec cacahuète puis entrez grosses crevettes au ketchup puis après on met la nappe et 2 boules de beurre et champagne chantons dans lequel autre absurde ouah nouvelle recette américaine. J’arrête car on sert la salade.

Au menu côtes de veau rosbif sauce Picard gâteau au fromage

17h arrivée à Anchorage petite pluie on attend les bagages et location voiture et les bagages virgule la voiture n’est plus disponible mais heureusement il a resté 2 chez hertz nous disposons d’une Ford taurus

recherche d’un hôtel tournure aro classiques trouvés un motel days inn

Bernard choisit les chambres d’hôtel, Jack a une aversion contre les cartes magnétiques d’ouverture des portes , il y a un lit en trop peu on fera à nouveau matelas mais l’oubli 2 boucher la valve résultats ce matelas est un peu plus dur Jean-Pierre ébéné ce moment le son et voit un vol d’oies super

13/9/1988

Lever vers 7h30 8h entre temps un peu comme fleur petit déjeuner énorme et nous partons à la recherche casserole venez à 77 cetera nous prenons la Glenn Highway superbe couleur Mirror Lake humide pied mouillé à la promenade Bernard viens absolument non loin lac les combats Masson ouvrir jamais je vois se dégager et le courageux Jean-Pierre reprend dans la voiture traversée de la d’accord Nick Rivers

pique-nique ilike le long d’une rivière ainsi vu glacier Matanaka et route qui mène  a un plateau où nous faisons le plein

Nous campons un peu plus loin et il monte les tentes Jean-Pierre et Jacques sauta sorti , feu de bois tout près saucisses chips pomme

14 septembre

Nuit assez agréable mais curieuse à 3h du matin j’entends un départ pour francorchamps mais non virgule cette année-là effrayé aller voir avec Bernard virgule le CCAS et ses 2 tantes se trouve dans sa cam Ground au-delà de Glénallen.

à 6h promenade matinale avant le lever du soleil et oui virgule dans claire et petite brume au-dessus de la route une petite gelée blanche confirme le froid que ressort quelques uns petit déjeuner super avec grill et feu de bois il est au chocolat chaud sans oublier la soupe départ pour Richardson Ah oui après avoir photographié dégenre de caille ou plutôt lagopède

vue idyllique et nombreux arrêts au début du trajet car les vues du monde drame et mon ça fort sont superbes voir les cartes postales , plus loin Béné car c’est son film puis vue d’un hydravion qui décolle c’est magnifique puis s’accorder vue idyllique jusqu à arriver à delta de jonction ou le mollet sera fort apprécié appelle répartie que Jack pousse à cri stop, Stop il YA du rouge dans l’eau des saumons des tas des tas de saumon qui remonte la rivière nous nous arrêtons et jetons un coup deuil c’est magnifique de plus le plus magnifique sur les glaciers et montagne de neige Bernard prend le volant Yolande sur tout va bien Devant nous se trouve une voiture qui n’avance pas Bernard reste gentiment derrière flûte 3 la traverse la route ils sont effrayés par le truc devant et disparaissent dans la forêt de boulot très serré suga et bouleau jaune doré défilent paresse rachitique avec lichen mais super magnifique des dégradés de vert immense on aperçoit une chaîne de montagnes en face très loin probablement 150 à 200 kilomètres cette incroyable tu vives l’immensité cela fait en effet averses de la claustrophobie

Fairbanks ville tranquil se trouve le long d’une rivière la cinna rêve je pense beaucoup de descendants de eskimo jusqu’au tenancier de notre motel où on s’installe après une journée bien fatigante promenade le soir et souper au Kentucky Inn ou les maïs et les croquettes de je ne sais quoi sont appréciés puis une nuit superbe et très apprécié

15 septembre

 belle journée en perspective le soleil est là le matin chic, parce que le journal local je disais qu’il YA des nuages sur tout l’ouest du Canada on a des jeunes pas encore en route vers la musée de l’université On laisse la voiture en contrebas et balade jusqu’au musée très intéressant le pays se divisé en 5 parties nord-est sud-ouest sud-est on y voit une grive empaillé les animaux locaux les oies les migrateurs l’oléoduc à mammouth est un mastodonte 2 fois plus important orteil et enfin de bo bois il fait trop beau dehors sur ton rendez-vous au pizzahut la jgo Xe et 2 par médium délicieuse on n’a plus faim essences et départs vers le sud joli jupon à travers les bouleaux doré

le soleil tape

tout à coup Bison à notre gauche Jean-Pierre ne s’arrête pas les autres femmes je ne sais pas pourquoi je ne me suis pas arrêté je pense que c’est parce que c’est clôturé mais les autres ne sont pas d’accord j’ai des patrons brusquement fin lorsque Jack pousse un cri des chèvres à gauche le pot sur lequel on se trouve even tu on est dans une pass peu après arrêt à l’entrée du denali Park

arrêt momentané visite et décision est prise puisqu’il n’y a plus de guide pour le parc car la saison vient juste de terminer on laisse tomber et on continue la route avec regret nous arrivons abacavir slick où on installer les tentes palois du lac le temps est maintenant couvert et on aperçoit 2 castors et photo plus ou moins vite puis on va dormir

16 septembre

la pluie tombe à terme il tente lors d’une accalmie on va voir s’il dis à rien au lac il y a juste un castor puis petit déjeuner sous la pluie coca au lait plus pas plus jambon délicieux puis balade autour du lac de 7,7 kilomètres le bois est serré cascade les plus courageux monte en haut et les autres se contentent de la mi côte la suite se fait le long du lac soudain des hurlements peut-être des loups et oui puis des loups hurlent pendant que l’aigle vol plus loin des traces de la et de grizzly sur le chemin des canards et des décolle puis de nouveau de magnifique cygne trompette vue du pont aval trompé on retrouve la voiture sous la pluie on range les tentes et on s’en va Jean-Pierre est infernal il ne veut pas s’arrêter car monsieur n’a pas faim arrêt à Oslo ou le hamburger au lieu du hotdoc est énorme et bon puis maxi Cokes

Nous sommes bourré nous retrouvons la voiture et nous nous arrêtons au village 2 et Luke Tina où se trouve la plus vieille église orthodoxe d’alaska le cimetière est curieux il YA plein de moustiques et ça sent le cadavre

le retour à Anchorage motel pas cher tromper car ils sont tous à 85 US dollars aussi bien le travelodge que le motel 8 sauf à 30$ Bernard ne veut pas loger là dedans avec les filles je ne comprends l’eau quitterons la ville et Oh Laurent Gerra le Turnagain arm.

Ooh, S’écrit encore Jacques soleil d’argus lui à repérer des baleines il a la chance d’être toujours du bon côté un peu plus loin Lady Diana House 12 bêche pour moins cher et beaucoup mieux rigolade après avoir évoqué la vie des habitants pas grand froid puis dodo

17 septembre

des bruits contre le mur du bâtiment réveille tout le monde écriture de carte postale et journal Bernard ne trouve plus les timbres de fairbanks Mister au kit Indian House à longeant turn around armBaleine jusqu’au bout de la route qui monte arrêt au bord d’un lac ensoleillé trouvé des nuages Jack prend le volant paysage idyllique photo Mme burger au McDonald’s de s…puis on installer la tente oui promenade jusqu à la rivière puis au bord de la mer cook inlet ,canard noir et autres puis visite de l’église orthodoxe du village de l’église date de 1900 puis certains rentre à pied OK et retour des autres avec béné au volant le camp est super malgré l’humidité le feu démarre immédiatement grâce à chaque que je ne cesse d’ennuyer c’est épouvantable comment puis-je faire une chose pareille la soupe chauffe tout de suite à l’intérieur des gamelles noircies par la fumée ensuite vient les pommes chaudes cuite au feu je les préfère nature une soirée tombée et photographie les tentes phosphorescentes dans le noir pause 15 bonne nuit

18 septembre

rigolade dans les tentes Bonsoir au moment où certains avaient envie de nous réveiller et en plus le ciel est bleu formidable la vue de l’île that Cook avec 2 vols khao lak est magnifique superbe photo puis en route jusqu à où petit déjeuner avec omelette et chocolat chaud et une des seules photos prise de nous 5

Jack café Bernard manges je leur de savoure béné déguste et Jean-Pierre dévore ; la route devient cendrée et super League est super avec sa barque au large barque de pêcheur le soleil chauffe on peut couper le chauffage de l’auto et les chiclettes font des bulles o quitte la route cendrée en direction si Word Jack exige une promenade mais Jean-Pierre continue car le temps est limité on décide d’aller à sea World

Seaword et super entouré de glaciers et de montagne Côte d’Ivoire des pêcheurs devant la cascade puis nous visitons le port au 12 apercevons à saumon qui saute pendant que béné qui voit un homme qui porte 2 saumons énormes

retour jusqu’au trail à 15 kilomètres de steward c’est un super trailoù espère revoir d’autres ours mais en vain juste des traces la promenade à travers faille et forêts pour arriver au premier lac où on était attendu par un gars et ungosse qui cherche une carabine en main le lac est super au milieu d’un silence d’or ensuite le lac méridien qui on s’arrête devant une chouette cabane descends tranquille jusqu à la voiture pour le retrouve pépère à travers montagnes superbes ou le temps seul regarde à nouveau

les baleines ne saute plus à turn again arm Car le niveau est au minimum et le sable est à la surface belle vue de gris sur la B puis Earth quake pack où nous disons adieu au mont maquiller où denali repas où Burger King avec northenlights, d’est impec dit Bernard, c’est tip top dit jacques, c’est gai dit jp, c’est dingue dit Yolande, c’est Super dit Béné  (je fais parler les muets paraît-il! )

Retour à l’hôtel où l’on trie et sèchent et cetera puis c’est l’aéroport afin de récupérer Hugues.il fait noir à l’aéroport, Le delta air Lines de South Lake City vient de se poser mais il n’y a pas de cuques il n’était pas dans l’avion où vérifie tout l’aéroport puis rottemsans résultat point pas de UK il est pourtant quelque part aux États-Unis Ah bon dodo est de rigueur

18 septembre ou 19 septembre 1988

toujours pas de Hugh il fait gris à Anchorage la voiture et quelques-uns part au marais vers la ville et d’autres font du ************* nous allons à l’aéroport décharger les valises et pardon la voiture Yolande béné et Jean-Pierre vont attendre l’avion tandis que Jean-Pierre ébéné espère trouver Hugues à la sortie de l’avion et qui vient d’arriver le fantôme n’est toujours pas là nous arrivons quelques minutes avant l’avion pour trouver un petit mot à l’adresse de Jean-Pierre, Hugues nous attend à Juneau

on se fait encore soigner où petits oignons et au champagne et Alaska . Retrouve Hugh sous la pluie à Juneau où se dirige vers le bateau qui nous mènera acier tel cette affaire I on nous donne nos cabines avec lavabo douche et Binoche

20 septembre

Temps mitigé visite au bus de la ville de sicca grouille de gens russes et un dia la guàrdia c’est une maladie que l’on attrape au bord des lacs d’Alaska quand on fréquente les castors ça va pour conséquence que l’on paie tout le temps encore une blague à la Jean-Pierre tous à la discussion du bateau c’est très culturel

le bateau est super un voyage unique se présente à nous nous sommes émerveillés c’est tiptop, gai, super dément formidable

Bernard et complaisant je suis gêné et Jack est ravi Yolande se promène Hugues d’or Béné boit Bernard nous apporte hot dogs et bière (jacques)

Il faut dire qu’on avait enfin Carla fait ashika nous a privé de petit-déjeuner à cause de l’humeur de Jean-Pierre il a fallu courir au bus visiter site k quelle joie de rouler dans un bus d’écoliers même si il n’était pas Or jaune des domec sont déposés sur les sièges ce n’est pas à ce que je pense mais ça sert à essuyer la buée aux fenêtres pour mieux voir pas bête c’est jamais look les saumons ambac sont super Bernard Yolande de distri à Hugh pose des questions B rigole et Jean-Pierre foule k et les gens se posent des questions le voyage continue cap sud en direction de Petersbourg le temps s’améliore Bernard et Jacques ne dis rien.uk prends une douche violente se promène béné tiens à téléobjectif et Jean-Pierre une vidéo aperçu balai de au retour de Sitka .Pétersbourg c’est le soir on espérait que la ville s’éteigne à l’arrivée du bateau mais en vain promenade 1h au port de Petersbourg bourgade Lelong de chenal naturel puis départ pour wrangell

Vu le mckinley à la télé puis dehors pour faire des sottises puis dodo

Mercredi 21 septembre

Wrangell tout le matin en route pour 30 8h de bateau Sousa c’est le boucher et grise Anna vue de dauphins sous la fenêtre de la cabine ils n’ont pas pu suivre le bateau l’après-midi arrivé à ketchikan 15 sommes rouler après avoir fait une visite guidée en bus sac dollar rien vu départ à 15h pour 30 8h de bateau le soir nous jouerons à cache-cache sardine je paie pas trouvé Jack

jeudi 22 septembre

le bateau a traversé le inside pas sèche à toute allure temps maussade au nord de Vancouver higland et le bateau Dog pendant 2h avant de s’engager derrière Lille longue de 400 kilomètres vif les petits déjeuners au seul service car il YA du yaourt ketchup gâteau au chocolat il est au chocolat frites ******** pour Bernard nous avons vu une baleine vu par jakez Bernard le soir j’ai triché aux cartes c’est ma faute

vendredi 22 septembre

lever très tôt car nous sommes à Seattle et après 3 appels Jacques oubli ses bottines car Jean-Pierre exige déjà un taxi les 2 taxi nous emmène à l’aéroport chez UA Airlines departure Jean-Pierre oublie le numéro II réservation de l’auto avis auto ford taurus non breakMais pas mal tous les bagages d 6 rentre dans le coffre arrivée à l’hôtel 400 moteur in ensuite départ pour le lac oui nati après avoir visité boeings Tower Center Ensuite promenade Oh là Queen ash YA plein soleil qu’on retrouve avec joie retour restaurant mexicain avec bière très forte point

samedi 23

re lever tôt pour le départ de Jacques qui rentre à Belgique  puis direction Vancouver ou le travel lodge trop cher et plein nous avons trouvé l’hôtel kalifornia à Granville Street dîner restaurant en face puis le stade le parc et aquarium et rendez-vous à l’hôtel Vancouver où nous y attendons Thierry longue mort pizza suprême et hawaïenne puis dodo après avoir essayé hubo secteur mais déjà fermé arriver avant 10h à l’hôtel

Dimanche 24

nous sommes réveillés par le petit Thierry qui arrive subite moi il fait beau précipiter à la gare pour squamish et prenons le superbe train à vapeur à l’aller nommé Royal Hudson nous sommes accueil à l’arrivée par les cornes mus beach boys et glace et le retour par le ferry britannia ferry

arrivée à Vancouver à 17h puis nous faisons une superbe balade à VTT avec Bernard dans le parc pour y admirer le coucher du soleil magnifique enfin d’où Bonjour au restaurant chinois nommé zodiac

lundi 25

il fait pas beau du tout casse-croûte plus timbres ensuite le pont Granville l’après-midi visite à capilano sous la pluie mare aux canards puis saumon et barrage nous sommes trompés le matin nous avions visité le musée maritime retour resto saumon la fischeri dossier dégustons tu vas australien et 2 mousses et 2 desserts pour Hugues et Jean-Pierre loger au moteur in de North Vancouver puis accident et ravitaillement fort canyon de motel

mardi 20

lever terrible c’est la guerre nous nous battons avec les coussins Bernard bah Hugues se cache chérie garde les cousins Jean-Pierre commence la bagarre il fait super beau adieu à Thierry au bus après avoir été à la réception organisée au motel machin Paris Hollande hébété Thierry est parti à l’heure après être monté le dernier dans le bus plus remonté aut trouver après Julien et puis petit film puis route vers grosse montagne puis retour et départ rapide vers ta maçonnes pour le ferry de 14h avant-dernier avant le départ enfin fontaine au saumon puis un phoque puis route vers Victoria installation temps fort Victoria puis musée miniature fermé ainsi que l’aquarium puis Madame canard beacon Hill avec plein air téléguidé resto chinois puis dodo

mercredi

lever beau temps puis visite de butchart Garden se sur l’île Vancouver où on a un petit déjeuner dans les fleurs il YA des fleurs même o Binoche 2h dans les jardins photo le temps est couvert mais on revoit le soleil au-dessus des monts olabe direction Victoria ou 3 musée miniature auto et aquarium effrayant et British colombia Muséum pour Yolande Bernard à hug puis terrible coucher de soleil sur ubi quenelle dossier prenons beaucoup de photos envoie le Becker mode puis resto chinois fuel ING et dodo sous tente

jeudi

lever très tôt car il YA de la route et le ferry lever de soleil photo puis ferry et oui encore de justesse heureusement est arrivé avant-dernier au British colombia ferry de nanaimo à Horse all B Vancouver office du tourisme après s’être paumé sur la transcanadienne là il n’y a pas d’avion aujourd’hui pour les glacés dommage car il fait beau Pendant ce temps librairie puis on quitte Vancouver par là transcanadienne fraise tout Michel City restaurant puis course pour pique-nique du soir ensuite on se dirige vers la frontière canadienne vers les USA pas de problème route superbe dans la vallée du bon Becker tout Corp au bord de la rivière avec notre petit feu puis barbecue steak brochette succulent depuis dodo

vendredi 29

lever à 8h15 après une superbe nuit séchage torte photo Alès puis départ vers le site prestigieux de Becker Park la route monte puis stop arrêt photo c’est calendrier super palach virgule près de lac Picture like on croit voir le baquer par l’arrière mais après être monté plus haut c’est pas lui mais celui d’en face avec un petit nuage mais il faut être raisonnable il faut penser à retourner

la route est longue mapple falls Où on mange notre dernier hamburger puis faire tour par Kendall plein d’essence et chewing-gum puis à touroparc mon vernaux puis la Highway 5 direction seatle on arrive dans les bouchons à 17h30 au ferry Alaska les souliers sont à juneau puis hôtel bagage famille voiture chez avis aéroport puis photo

puis dodo

samedi premier octobre

4h45 hélas c’est le retour par le vol United Airlines 146 pour Chicago UK par le delta 717 en direction de Dallas pour quoi faire puis le delta Airlines 881 Dallas Chicago. À bientôt pour le rendez-vous à Chicago arrivée à Chicago tout le monde montre dans le vol Sabena pour Bruxelles sauf Jean-Pierre qui sera fait qu’aller à cause de son R 2 il aura la chance de dénicher un vol KLM pour Amsterdam sac heures plus tard d’Amsterdam il arrivera entre jusqu à Bruxelles affadir la joie être son domicile et retrouver les autres

FIN